Recherche personnalisée

Pose des nichoirs

Les nichoirs peuvent être mis en place dès l’automne, ce qui permet aux oiseaux de les utiliser comme gîtes durant l’hiver. Mais en mars, et même en avril, il n’est pas trop tard pour en installer. Les nichoirs mis en place plus tardivement auront moins de chance d'être occupés avant la saison suivante.
En général, et sauf lorsqu’il s’agit de nichoirs spécifiques, la pose se fait entre 1,50m et 6m de hauteur.
L’orientation n’a pas grande importance, mais on dirigera, chaque fois que cela sera possible, l’ouverture vers le sud ou le sud-est. L’ouverture ne doit pas être exposée aux vents dominants. Placez votre nichoir avec l'ouverture légèrement dirigée vers le bas afin d'éviter que la pluie y pénêtre.
Ils ne devront être ni exposés toute la journée au grand soleil, ni dans l'ombre permanente.

Ne disposez aucune ganiture dans le nichoir (paille, mousse, etc...), sauf dans quelques cas de nichoirs spécifiques où l'on placera une couche de sciure ou de copeaux : mésange boréale, pics, chouette chevêche, etc. (Voir aux rubriques décrivant les plans).

Installation échelonnée dans le temps

Suivant les espèces, les oiseaux arrivent graduellement sur leur lieu de reproduction. Certains s’installent dès février, d’autres en mars, en avril ... les plus tardifs arrivent en juin.
Une mise en place des nichoirs étalée dans le temps permet de cibler les espèces hôtes en évitant l’occupation par des espèces plus précoces. Des nichoirs pour Rougequeues à front blanc, par exemple, ont de forts risques d’être occupés par des moineaux ou des mésanges s’ils sont posés trop tôt. Installés début mai, alors que ces derniers élèvent déjà leurs jeunes, il ont plus de chance de rester libres pour l’espèce à laquelle on les destine.

fixations

fixation arbre

fixation

Lorsqu’on installe un nichoir contre un arbre (éviter le hêtre qui est trop humide), Ne jamais utiliser de clous, mais un morceau de fil de fer en prenant soin de glisser entre celui-ci et l’écorce un morceau de bois ou de mousse plastique. Ainsi, on n’entravera pas la croissance de l’arbre et on lui évitera des blessures.
Le nichoir prend place de préférence contre le tronc plutôt que contre une branche.

Pour fixer un nichoir sur un poteau, on peut clouer, visser ou accrocher par un quelconque moyen le dos du nichoir au poteau. On peut également fixer, sur le fond du nichoir, une boîte à conserves de diamètre un peu supérieur à celui du poteau. On pratique alors un trou dans la boîte et dans le poteau et un clou sert de goupille.

 fixation poteau fixation poteau

Le nichoir doit être placé de façon telle qu’un prédateur (chat, fouine, par exemple) ne puisse pas l’atteindre : pas de branche, de rebord quelconque pouvant servir de point d’appui à proximité.
Dans un nichoir type « boîte à lettres », un coin de bois placé sous l’ouverture, à l’intérieur (voir croquis en rubrique "dispositifs anti-prédation"), protège la nichée contre d’éventuels coups de patte.

Il n’est pas toujours indispensable que le nichoir soit parfaitement fixe. On peut tout à fait le suspendre à une branche où il se balancera au gré du vent comme c’est souvent le cas des sites de nidification naturels. Par contre, la fixation doit être solide afin d’éviter la chute.



Fixation sur un tube acier à l'aide de colliers et de pattes à vis.


Sur une idée de Philippe Vasseur : réalisation d'un support utilisant une fixation de meuble.



















Perche pour accrochage des nichoirs sur un mur ou une branche

perche d'accrochage 1perche d'accrochage 2 détail de la perche

Adaptation d'après Otto Henze (1983)


Quelle quantité de nichoirs installer ?

On pourrait être tenté d’installer dans son jardin la plus grande quantité de nichoirs possible. Pourtant, cela n’est conseillé que si les nichoirs sont de types variés (par exemple : nichoirs « boîte à lettres » avec des ouvertures de différents diamètres + nichoir semi-ouvert + support de nid pour merle noir + nichoir pour rougequeue) car si une même espèce peut investir un grand nombre de nichoirs, l’équilibre biologique du milieu peut s’en trouver compromis. De plus, favoriser à l’extrême la reproduction d’une espèce est un acte inutile puisqu’en cas de surpopulation, un facteur limitant intervient toujours (prédation, parasitage, etc...), ramenant la densité d’oiseaux au niveau le plus équilibré. C’est ainsi qu’en règle générale, la quantité d’oiseaux est sensiblement la même chaque année à la fin de l’hiver. Paradoxalement, une pose massive de nichoirs peut donc s’avérer être une cause de mortalité.
Il est impossible de déterminer un nombre de nichoirs par hectare qui soit standard. Ce nombre est fonction du type de milieu, de l’espèce d’oiseau et des réserves alimentaires disponibles.

Où installer des nichoirs ?

Le lieu

Le lieu où installer les nichoirs a une grande importance. Il est fonction des moeurs nidificatrices de chaque espèces.
Les nichoirs non spécifiques (nichoir boîte à lettres, à balcon, bûche, etc...) sont parfaits pour un jardin classique, à proximité ou non de la maison. Ce même jardin pourra recevoir également les nichoirs à Rougegorge, à Merle noir, à Rougequeue noir, etc...
Les nichoirs spécifiques ne peuvent être mis en place que dans le milieu de prédilection des espèces auxquelles ils sont destinés.
Dans tous les cas, le milieu environnant devra offrir aux oiseaux et à leur progéniture les éléments nécessaires à leur alimentation et on veillera à choisir un endroit tranquille durant toute la période de reproduction.

C’est souvent par l’observation des oiseaux que l’on peut définir le type de nichoir et son emplacement. On posera, par exemple, des nichoirs pour Hirondelles rustiques dans une grange aux solives apparentes après avoir observé les allées et venues de ces oiseaux à la recherche d’un site potentiel. On installera un nichoir pour Chouette effraie dans son grenier car les pelotes de rejection jonchant le sol auront montré la présence de ce rapace et sa prédilection pour l’endroit.

La hauteur

La hauteur d’installation d’un nichoir varie suivant les espèces que l’on souhaite accueillir.
En règle générale, un nichoir s’installe entre 1,50m et 6m de hauteur. C’est le cas des nichoirs non spécifiques destinés aux petits oiseaux de nos jardins : nichoirs boîtes à lettres, etc... Mais, lorsqu’il s’agit de nichoirs très spécifiques, on devra adapter cette hauteur aux habitudes de nidification des espèces visées.

Le tableau qui suit (document PDF) indique, pour chacune des espèces hôtes de nichoirs, le milieu de vie préférentiel, la hauteur d’installation du nid ainsi que la période où débute la reproduction.

hauteur des nids



Quelques emplacements de nids dans une maison.


Accueil | Matériaux | Dimensions des nichoirs | Nichoirs multi-spécifiques | Nichoirs spécifiques | Pose | Entretien | Anti-prédation | Constructions diverses | Parlons nichoirs | Librairie | Bibliographie | Liens|

Haut de page

C.Lorpin 2008. Tous droits réservés.